4 Avril 2020, à la veille des Rameaux

Chers amis,

Nous allons entrer dans la Semaine Sainte, et la vivre cette année d’une manière totalement inédite et inattendue : sans pouvoir nous réunir et célébrer ensemble les grands mystères de notre salut !

Les prêtres de votre paroisse vont évidemment concélébrer les différents offices de cette semaine  en communion avec vous tous.

Nous publions sur le site paroissial les heures de ces différentes cérémonies pour que vous puissiez vous y unir également par la prière. Alors que depuis le confinement nous avons célébré chaque jour à 19 h, nous avons souhaité pour les Rameaux, pour la Veillée pascale et pour le jour de Pâques, choisir des horaires plus habituels pour ces fêtes.

Nous célébrerons à Saint-Jacques pour limiter les déplacements, mais évidemment ces liturgies seront celles de l’ensemble de la paroisse de Montrouge.

Parmi vous certains sans doute souhaitent assister à des cérémonies par l’intermédiaire d’internet, de la radio ou de la télévision. Des diffusions sont proposées depuis Rome, depuis Nanterre, depuis d’autres paroisses du diocèse. Vous trouverez les informations nécessaires sur notre site (www.catho-montrouge.org) et sur celui du diocèse (http://diocese92.fr) qui proposera même une bénédiction de rameaux à distance ce dimanche à 9 h 30.

Comme je vous l’ai dit dans mon précédent courrier, je crois que ce temps de confinement imposé peut être l’occasion pour chacun de nous, seul ou en famille, de vivre et célébrer la foi avec ferveur chez soi, là où il vit.

Le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS) a élaboré des propositions pour célébrer les grands moments de la Semaine Sainte à domicile. Ce document, très bien fait par des personnes compétentes en matière de liturgie, est à votre disposition pour être téléchargé sur notre site.

Je vous encourage vraiment à vous en servir : célébrer le Seigneur là où l’on est, si possible avec ceux qui nous entourent, et selon ce qu’il nous est permis de faire concrètement, c’est infiniment plus vrai que de regarder d’autres qui célèbrent ailleurs !

Un jour, un homme voulait absolument voir Jésus, y compris à distance, perché sur un arbre… Et Jésus lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » (Lc 19, 5).

Aujourd’hui, et d’une manière inattendue dans ces jours de sa Passion et de sa Résurrection, c’est chez chacun de nous que le Seigneur veut être accueilli et demeurer.

Bonne Semaine Sainte à tous.

Bien fraternellement.

Marc Vacher, curé de Montrouge.