Montrouge, le 27 mai 2020

Chers amis,

            Le moment très attendu depuis de nombreuses semaines arrive enfin : nous allons nous retrouver pour le grand rassemblement qui nous tient à cœur : la messe du dimanche !

            C’est, je pense, une vraie joie pour nous tous.

            Vous vous en doutez, ces retrouvailles, au milieu d’un déconfinement très progressif, devront obéir à des consignes précises et assez rigoureuses. Ce courrier a pour objectif de vous les détailler pour que nos célébrations se passent au mieux.

            Avec les mesures de distanciation que nous devons appliquer dans les églises, nous pourrons accueillir environ 125 personnes à Saint-Jacques, 100 à Saint-Joseph et 50 à Saint-Luc. Il nous a donc paru nécessaire de rajouter deux messes dans le week-end pour accueillir le plus de personnes possibles.

            Voici les horaires proposés :

Samedi            18 h                 Saint-Joseph                           capacité : 100 personnes

Samedi            18 h 30            Saint-Jacques                         capacité : 125 personnes

Dimanche       9 h                   Saint-Jacques                         capacité : 125 personnes

Dimanche       11 h                 Saint-Luc                                capacité : 50 personnes

Dimanche       11 h 30*          Saint-Jacques                         capacité : 125 personnes

Dimanche       18 h 30            Saint-Jacques                         capacité : 125 personnes

*(pas de messe à 10 h 30)

Chaque fois, pour ce premier week-end, les églises ouvriront leurs portes environ une heure avant la célébration.

            Ces horaires seront susceptibles d’évoluer en fonction des observations faites ce week-end.

            Les consignes sanitaires qui seront appliquées sur place vous seront expliquées à votre arrivée, et tout au long de la messe. Merci de vous y conformer de bonne grâce.

            Dès maintenant voici celles qu’il vous faut respecter :

            Nous n’avons pas mis en place de système de réservation : une fois que le nombre maximum de personnes autorisées à entrer sera atteint, il ne sera plus possible de pénétrer dans l’église, sans aucune exception.

            Les places occupées dans l’église seront attribuées par les personnes en charge de l’accueil, au fur et à mesure des arrivées. On ne choisira pas sa place.

            Toute personne de plus de 11 ans doit venir avec un masque, qu’elle ne retirera qu’au moment de communier. Il ne sera pas possible d’assister à la messe si l’on est venu sans masque.

            Les parents de jeunes enfants veilleront à les garder auprès d’eux, et à ne pas les laisser circuler ou s’approcher d’autres paroissiens.

            L’organisation de ces célébrations demande l’engagement de nombreux bénévoles, sur plusieurs actions. Les équipes locales sont très mobilisées et je les en remercie. Il est cependant possible de les soutenir en les aidant !

            Le nettoyage et l’entretien des églises dans les semaines à venir : tous les bénévoles seront bienvenus pour participer à ce service. Les équipes locales vous donneront plus de renseignements selon les lieux. Vous êtes déjà attendus à Saint-Jacques et à Saint-Luc, samedi 30 mai à 10 h, pour le nettoyage de l’église avant les messes du week-end.

            L’accueil au moment des célébrations demande de constituer des équipes assez nombreuses. Si vous pouvez vous rendre disponibles, merci de contacter les EALs par mail :

,
,

            Enfin, tous ne pourront pas participer à ces premières messes après confinement, en particulier des personnes âgées ou plus fragiles. Avec le Service évangélique des malades, nous souhaitons développer la possibilité de porter la communion à domicile.

            Si vous pensez pouvoir rendre ce service, ou si vous connaissez des personnes qui souhaiteraient bénéficier de ce service, merci de contacter le Service évangélique des malades : Jacqueline Thiébaut, , 07.81.25.16.33

            Ceux d’entre vous qui portent déjà habituellement la communion et souhaitent reprendre cette activité dès ce week-end sont invités à venir rencontrer le célébrant à la sacristie à la fin de la messe.

            Tout cela peut sembler un peu contraignant. Mais il s’agit, avec la bonne volonté de tous et la disponibilité de beaucoup, de retrouver la joie de célébrer et d’accueillir le Seigneur ensemble. Avoir été privés de cette joie pendant quelques semaines nous en a souligné le prix.

            Que sont quelques efforts pour une telle grâce ?

                                                           Bien fraternellement.

                                                                                   Marc Vacher