Prière du jour – mardi 3 novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 14, 15-24)

En ce temps-là, au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit :
« Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! »
Jésus lui dit :
« Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde.
À l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités :
“Venez, tout est prêt.”
Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser.
Le premier lui dit :
“J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ;
je t’en prie, excuse-moi.”
Un autre dit :
“J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ;
je t’en prie, excuse-moi.”
Un troisième dit :
“Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne peux pas venir.”
De retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître.
Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur :
“Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville ;
les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, amène-les ici.”
Le serviteur revint lui dire :
“Maître, ce que tu as ordonné est exécuté, et il reste encore de la place.”
Le maître dit alors au serviteur :
“Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie.
Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.” »

Les invités au dîner se récusent pour toutes sortes de raisons valables. Mais l’hôte décide d’inviter « les pauvres, les estropiés, les aveugles ». Mais cela ne suffit pas à remplir la maison. Il envoie alors son serviteur : « Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie. »

L’invitation du maître n’exclut personne, quel que soit son état. Telle est l’invitation de Dieu à tous les êtres humains invités à rejoindre le banquet du Royaume. Mais comment ces hommes et ces femmes pourraient-ils y répondre si nous, tel ce serviteur, n’allons pas sur les places, dans les rues, pour porter cette invitation ? Comment chacun de nous est-il porteur de cette invitation de Dieu à ceux et celles avec qui il vit ?

Aujourd’hui, comme dans le passé, on peut se laisser distraire par les préoccupations et les problèmes de ce monde. Luc parle d’urgence d’aller au champ, de nourrir ses bœufs, etc.  Mais, la Bonne Nouvelle pour nous, c’est que Dieu est en recherche de convives. En Jésus, Dieu a tout fait pour nous faire part de son désir de nous voir près de lui, de nous nourrir du Pain de la vie.

Prions

Seigneur, viens à notre aide. Débarrasse-nous de tout ce qui nous englue dans des comportements comme « colère, irritation, méchanceté, injures, grossièreté sortie de vos lèvres » (Col 3, 8-9). Donne-nous d’entendre cette parole : « Heureux les invités au repas du Seigneur ». Amen.

Déposez votre intention de prière en commentaire

2 Comment(s)
  • Françoise Posted 3 novembre 2020 16 h 39 min

    Seigneur, viens à notre aide. Donne-nous la joie de nous rendre compte de l’immensité d’amour contenu dans ton invitation, donne-nous l’audace de sortir de notre confort pour aller sur les routes de ce monde pour la proposer à ceux qui ne te connaissent pas ou qui t’ont oublié et que ce jeûne eucharistique nous tourne vers ceux qui souffrent ou sont seuls.

  • Monique.mage Posted 3 novembre 2020 18 h 28 min

    Je confie à la communauté paroissiale notre Soeur Theresa, décédée au Burkina Faso.
    C’est la première petite sœur qui rejoins le Père de ce pays d’Afrique
    Nous sommes dans la peine car elles ne sont plus que trois dans ce pays pour vivre dans l’amitié de Dieu et dire à tous les hommes et femmes que Dieu nous accompagne et nous donne son amour à tout jamais
    Monique PSA

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *