Prière du jour – dimanche 22 novembre 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 25, 31-46)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue: «Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres: il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.
«Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite: “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli; j’étais nu, et vous m’avez habillé; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi!” Alors les justes lui répondront: “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli? tu étais nu, et nous t’avons habillé? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi?” Et le Roi leur répondra: “Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
«Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche: “Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli; j’étais nu et vous ne m’avez pas habillé; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi: “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service?” Il leur répondra: “Amen, je vous le dis, chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.”
«Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle.»

Solennité du Christ Roi de l’univers

La liturgie d’aujourd’hui nous présente le Christ dans son rôle de juge à la fin des temps : « Quand le Fils de l’Homme viendra dans sa gloire … toutes les nations seront rassemblées devant lui … Il séparera les hommes les uns des autres… »

Comment celui qui est venu dans le monde pour rassembler les hommes et les femmes et les appeler à l’unité de son Corps, peut-il avoir pour mission de « séparer » ? Le message est clair : il jugera et le critère de jugement sera l’amour fraternel, l’amour terrestre vécu au nom du Christ.

Pour chacune de nos initiatives d’amour, pour chacune des occasions négligées, Jésus dira : « J’ai pris cela pour moi ». Dimanche dernier, dans la parabole des talents, Jésus nous avait dit qu’il rendra « à chacun selon ses capacités. » (Mt 25, 15)

Dans la prière du Notre Père, nous disons : « Que ton Règne vienne ». Ce Royaume de Dieu se construit dans le cœur de ceux et celles qui servent le Christ dans le service de leurs frères et sœurs, même s’ils ne le connaissent pas. Car c’est l’un des sens de cet évangile : « Quand donc avons-nous pu te voir ? »

Au terme de cette année liturgique, malgré le confinement, déconfinement et reconfinement liturgique, malgré nos fatigues, nos doutes, notre péché, la grâce de Dieu nous est toujours disponible dans le mystère du Fils. Dieu est miséricorde et paix pour chacun de nous. Bonne fête !

Prière universelle

  1. « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Seigneur, que ton Église témoigne toujours mieux de la fraternité enseignée par le Christ, Serviteur des hommes. Que chaque baptisé réponde à l’appel du pape dans son encyclique Fratelli Tutti à ouvrir son cœur pour reconnaître la beauté que tu as semée en chacun. Nous te prions ! (EAL St Luc)
  2. Dans notre monde marqué par la pandémie, la solitude, les divisions, les catastrophes naturelles, prions pour tous ceux qui manquent d’espérance. Prions également pour nos frères chrétiens martyrisés à cause de leur foi, et notamment nos frères arméniens. (EAL St Jacques)
  3. Seigneur, en ce jour du Christ Roi, tu nous invites à donner le meilleur de nous-mêmes dans ce monde. Que notre vie de chrétien rende témoignage de Celui qui est le Chemin, la Vérité, la Vie, et que dans le quotidien de nos vies, nous sachions le voir et l’accueillir dans chacune de nos rencontres. (EAL St Jacques)
  4. Seigneur, nous te rendons grâce pour tous les hommes de bonne volonté et les gestes de partage, de soutien, de solidarité et de paix. (EAL St Jacques)

Eveil à la foi

Télécharger une proposition d’éveil à la foi pour les enfants de 3 à 7 ans.

Déposez votre intention de prière en commentaire

1 Comment
  • L’EAL de Saint Joseph Posted 22 novembre 2020 12 h 25 min

    Seigneur, en cette fête du Christ Roi de l’univers, nous Te confions Ton Eglise universelle pour qu’elle contribue à ce que Ta loi d’amour règne sur toute la Terre.
    Viens fortifier ton Église dans sa mission de répandre Ton amour et de Te faire connaître jusqu’aux périphéries du monde.

    En cette période de pandémie, malgré les différentes réponses que ton Église peut apporter à cette situation si particulière, aide la à garder son unité et à être un signe vivant de Ta paix et de l’espérance de Ton royaume. Seigneur nous te prions.

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *