Prière du jour – dimanche 13 décembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 1, 6-8.19-28)

Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »
Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.

En ce Dimanche de la joie, notre méditation pourrait être placée sous le signe de la louange et de l’action de grâce qui sont deux grandes formes de prière chrétienne.
Comme nous y invite l’exultation de la Vierge Marie dans son Magnificat, savons-nous reconnaître les merveilles que Dieu ne cesse d’accomplir dans nos vies ? Ne serait-ce que depuis notre réveil de ce matin. Pourraient alors sans doute jaillir de notre bouche quelques motifs d’action de grâce du genre : merci Seigneur pour la vie que tu me donnes, merci pour telle ou telle joie simple du quotidien, merci pour cette joie partagée avec un ami, merci pour le beauté de la nature… Sans chercher loin, je peux déjà reprendre le cantique du Magnificat et dire avec la Vierge Marie : ‘le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom !’

La louange nous fait louer le Seigneur pour ce qu’il est : le seul véritable Dieu, le Dieu plein d’Amour, notre Créateur et notre Sauveur. L’action de grâce, quant à elle, nous amène à remercier le Seigneur pour ce qu’il fait.
Il pourrait arriver que les soucis du moment (la situation sanitaire, la maladie, le chômage, les difficultés familiales…) freinent notre émerveillement. Tenons bons ! Tenons fermes dans la foi. « Vivre la joie chrétienne » peut à certains moments rimer avec « vivre dans l’espérance ». Comme jadis au peuple en exil loin de la terre promise, le prophète Isaïe dans la première lecture nous adresse à nous aujourd’hui cette parole d’espérance : « le Seigneur fera germer la justice et la louange devant toutes les nations. »

Saint Paul nous recommande de prier sans relâche, de rendre grâce en toute circonstance.
En ce temps de l’Avent, avec Jean le précurseur, demandons au Seigneur de creuser en nous le désir de sa venue. Puissions-nous avec la Vierge Marie, nous faire tout accueil pour recevoir Jésus, la Lumière du monde. Car oui, Dieu est venu, et il vient chaque jour accomplir en nous la promesse faite à nos pères. Il se souvient toujours de son Amour !

Prière universelle

Pour que ton Église tressaille de joie en toi à travers les cœurs de tous les chrétiens du monde, et que chacun accueille ta lumière comme un témoignage de ta présence parmi nous, Seigneur nous te prions.

Pour que les personnes en charge des affaires publiques soient pétries de sagesse et d’humilité, afin de poser des choix justes au profit de toutes les parties de la société, Seigneur nous te prions.

Pour qu’en cette fin d’année nos fardeaux liés aux inquiétudes, à l’isolement, à la maladie, à la souffrance, aux divers questionnements soient allégés ; pour que les plus fragiles trouvent des mains ouvertes prêtent à leur venir en aide, Seigneur nous te prions.

Pour que nos communautés chrétiennes soient guidées par ton esprit et soient sanctifiées afin de porter davantage de fruits ; pour qu’elles puissent continuer à se réunir et à se soutenir dans les épreuves, Seigneur nous te prions.

Eveil à la foi

Télécharger une proposition d’éveil à la foi pour les enfants de 3 à 7 ans.

Déposez votre intention de prière en commentaire

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *