Prière du jour – jeudi 9 avril

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 13, 1-15)

Avant la fête de la Pâque,
sachant que l’heure était venue pour lui
de passer de ce monde à son Père,
Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,
les aima jusqu’au bout.

Au cours du repas,
alors que le diable
a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote,
l’intention de le livrer,
Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains,
qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu,
se lève de table, dépose son vêtement,
et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ;
puis il verse de l’eau dans un bassin.
Alors il se mit à laver les pieds des disciples
et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.
Il arrive donc à Simon-Pierre,
qui lui dit :
« C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? »
Jésus lui répondit :
« Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ;
plus tard tu comprendras. »
Pierre lui dit :
« Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! »
Jésus lui répondit :
« Si je ne te lave pas,
tu n’auras pas de part avec moi. »
Simon-Pierre
lui dit :
« Alors, Seigneur, pas seulement les pieds,
mais aussi les mains et la tête ! »
Jésus lui dit :
« Quand on vient de prendre un bain,
on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds :
on est pur tout entier.
Vous-mêmes,
vous êtes purs,
mais non pas tous. »
Il savait bien qui allait le livrer ;
et c’est pourquoi il disait :
« Vous n’êtes pas tous purs. »

Quand il leur eut lavé les pieds,
il reprit son vêtement, se remit à table
et leur dit :
« Comprenez-vous
ce que je viens de faire pour vous ?
Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”,
et vous avez raison, car vraiment je le suis.
Si donc moi, le Seigneur et le Maître,
je vous ai lavé les pieds,
vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
C’est un exemple que je vous ai donné
afin que vous fassiez, vous aussi,
comme j’ai fait pour vous. »

Jeudi Saint : « Toi d’abord ! »

Comme c’est étrange : il y a trois Evangiles qui racontent l’institution de l’Eucharistie par Jésus lors de son dernier repas, et le jour où nous rappelons ce repas et cette institution, nous lisons le quatrième Evangile, celui du lavement des pieds !

Heureusement, il y a Paul qui, dans la deuxième lecture de ce jour, raconte aussi comment Jésus a pris le pain et le vin, les a partagés en signe de sa vie, corps et sang, donnée. C’est la seule fois, dans ses nombreuses lettres, que Paul raconte un épisode de la vie de Jésus. A quelle occasion fait-il cette exception ? Pour une engueulade ! Les Corinthiens qui se réunissent pour partager le repas du Seigneur font preuve d’un individualisme et d’un égoïsme qui scandalisent Paul : chacun mange dans son coin, sans se préoccuper de l’autre, ni de l’attendre, ni de partager avec lui s’il a moins. Alors Paul réprimande, raconte le repas du Seigneur, et insiste à nouveau : on ne peut vivre ce repas dignement sans privilégier d’abord le souci et le soin de l’autre !

C’est exactement ce que Jésus enseigne à ses apôtres avec le lavement des pieds : le souci et le soin de l’autre sont les expressions concrètes, la mise en oeuvre de l’amour.

Tout se tient, tout est lié :

  • « vous devez vous laver les pieds les uns aux autres (…) comme j’ai fait pour vous » (Jn 13, 14-15), c’est déjà, et concrètement, « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15, 12). Et Jésus d’ajouter immédiatement : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 13).
  • « afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous », à propos du lavement des pieds, c’est la même invitation que « faites cela en mémoire de moi » au partage du pain (Lc 22, 19).

Ainsi, lavement des pieds, corps et sang partagés dans le repas, vie donnée sur la Croix, c’est une seule et même œuvre de Dieu pour nous par Jésus : le souci et le soin de la créature qu’il aime, le Salut donné pour que nous le partagions à notre tour dans le souci et le soin de l’autre.

Pensons d’abord et exprimons notre gratitude à ceux qui aujourd’hui vivent très concrètement le soin et le service des malades, parfois au péril de leur santé ou de leur vie. Ce soir nous ne vivrons pas rituellement le lavement des pieds, mais eux chaque jour font et refont comme Jésus a fait pour nous.

Pour beaucoup d’entre nous, le souci et le soin de l’autre aujourd’hui, outre toutes les formes de communication à distance que nous pouvons maintenir en particulier avec les personnes seules, c’est d’abord de respecter le confinement et toutes les mesures sanitaires qui l’accompagnent. Même si le temps passant cela peut devenir éprouvant, ce n’est pas très spectaculaire… Raison de plus pour tenir et y rester fidèle !

De la Croix jusqu’à la moindre attention passée inaperçue, comme dans le tout petit morceau de pain de l’Eucharistie, tout est don !

Prions

Seigneur, protège, accompagne et soutiens tous ceux qui sont aujourd’hui au service des hommes et des femmes malades ou fragiles, et aussi tous ceux qui, parfois à leur très faible mesure, mettent en premier le souci et le soin de l’autre.

Chantons avec la chorale Alleluia

Déposez votre intention de prière en commentaire

5 Comment(s)
  • Adalbert BILAÏ AMBÉMÉ Posted 9 avril 2020 11 h 25 min

    Chers frères prêtres, Jacques et Marc, aujourd’hui, nous dirons: « ceci est mon Corps…Ceci est mon Sang. Vous ferez cela en mémoire de moi. »
    Ces paroles merveilleuses doivent être le cœur battant de notre vie sacerdotale. Répétons-les chaque fois comme si c’était la première! Faisons en sorte qu’elle ne soient jamais dites par habitude. Elles expriment l’actualisation la plus plénière de notre sacerdoce.
    Je vous adresse, pères Jacques et Marc, mes vœux qui se feront prière.
    P. Adalbert BILAÏ AMBÉMÉ

  • Vicaigne Marie-Blanche Posted 9 avril 2020 12 h 47 min

    Pour Claude victime du Covid-19. Pour ses 3 enfants et ses 4 petits-enfants.Claude était infirmière de l’Armée

  • Micaela Posted 9 avril 2020 14 h 27 min

    Aujourd’hui Seigneur,je te prie particulièrement pour tous les prêtres et tous les diacres, pour les religieuses et pour tous ceux et celles qui ont dit oui pour te remettre leur vie, chacun à leur manière, chacun selon ce qu’ils sont personnellement. Je te prie pour tous ceux qui répondent anonymement à ton appel et qui œuvrent dans l’ombre.
    Je te prie pour la diversité de toutes ces vocations qui convergent vers toi et agissent chacune avec toutes tes brebis dispersées et je te rends grâce d’avoir donné ta vie pour nous, une fois pour toute.
    Je te demande la grâce en ce jour de savoir aimer et servir pour de vrai

  • Antoine et Claire Payeur Posted 9 avril 2020 17 h 42 min

    En ce Jeudi Saint Seigneur nous te prions spécialement pour le Père Marc, la Père Jacques et le Père Adalbert ainsi que pour tous les prêtres que nous connaissons. Merci pour leur dévouement à leurs paroissiens et merci à eux de nous aider à faire grandir notre foi jour après jour. Que Ton Esprit Saint les guide et les soutienne dans leur belle mission sacerdotale. Belle fête à tous les prêtres et en union de prière avec les familles endeuillées.

  • Françoise C Posted 9 avril 2020 21 h 41 min

    En ce soir de jeudi saint, si différent de ceux que nous avons l’habitude de vivre, Seigneur, je te rends grâce pour le don de ta vie, par amour pour les pécheurs que nous sommes.
    Permets que nous ne puissions pas oublier que toute vie est faite pour le don, pour aimer et servir.
    Je te confie ceux qui ont répondu à ton appel, quelle que soit leur réponse, quelle que soit leur vocation.
    Je te confie ceux qui ne te connaissent pas encore. Qu’ils trouvent la réponse à leurs questions s’ils cherchent la vérité.
    Je te confie ceux qui ont perdu un être cher, et notamment la famille de Pascal.

    Jésus, mon Dieu je t’adore, Jésus, reçois nos prières

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *