Prière du jour – lundi 6 avril

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 12, 1-11)

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts.
On donna un repas en l’honneur de Jésus.
Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.

Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ;
elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ;
la maison fut remplie de l’odeur du parfum.
Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :
« Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? »
Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur :
comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.
Jésus lui dit :
« Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement !
Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »

Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts.
Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.

Fête autour de Jésus !

            Dans l’Evangile de Jean, ce texte précède juste l’entrée de Jésus à Jérusalem. Nous sommes donc à la veille des Rameaux.

            Repas en l’honneur de Jésus ! A Béthanie, chez ses amis.

            Et ils sont tous là : les inconditionnels, tels Marthe l’affairée, Marie l’attentive, à la tendresse un peu démonstrative, Lazare, la vedette du moment, que Jésus a ramené à la vie il y a quelques jours à peine, et probablement les apôtres et les disciples ; pas tous inconditionnels d’ailleurs, tel Judas, dont la critique n’est pas si sotte, au point qu’il convient de le déconsidérer en dénonçant ses motivations inavouables ; la foule des curieux qui deviennent des sympathisants, un peu trop aux yeux des autorités ; et ces autorités, précisément, de plus en plus hostiles, complotant non seulement contre Jésus mais aussi contre Lazare.

            Ces grands prêtres, on les imagine plutôt un peu à l’écart, parce que, nonobstant la mauvaise humeur de Judas ou les paroles un peu graves de Jésus, l’ambiance est à la fête, à l’amitié et à la joie dans la maison « remplie de l’odeur du parfum » où la foule afflue.

            Oui, ils sont tous là, et pour la dernière fois. Une fois entré à Jérusalem, Jésus, pour protéger ses disciples au moment du déchaînement de la violence, fera d’abord lui-même en sorte qu’amis (ce qu’il en restera !) et opposants ne se rencontrent plus. Puis chacun devra se déterminer, ceux qui mèneront le procès ou y participeront et qui pour beaucoup sont déjà résolus, mais aussi tous les autres, y compris les plus proches, dispersés eux aussi : trahison sans retour pour Judas, faiblesse passagère pour Pierre, fidélité jusqu’au pied de la croix pour Marie, quelques femmes et Jean.

            Pour le moment, c’est la fête à Béthanie, comme ç’avait été la fête déjà au début du ministère de Jésus, à Cana, comme c’est souvent la fête quand nous nous retrouvons pour célébrer le Seigneur, comme ce sera à nouveau la fête un jour que nous espérons pas trop lointain…

            Entre temps, particulièrement dans cette Semaine Sainte, Jésus lui-même va nous rejoindre dans notre confinement et portera une nouvelle fois, pour nous, devant Dieu son Père et notre Père, la souffrance de ce monde.

Prions

Laissons-nous réconforter et convaincre par le psaume 26, proposé à notre prière dans la messe de ce jour :
J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants. « Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur. »

Chantons avec la chorale Alléluia de Montrouge

Déposez votre intention de prière en commentaire

2 Comment(s)
  • Florence D Posted 6 avril 2020 19 h 26 min

    Merci de ce kaléidoscope musical

  • Jana A Posted 6 avril 2020 20 h 48 min

    La chorale s’est agrandie! Merci pour cette accompagnement de notre prière. On se sent vraiment « plusieurs », unis. Merci.

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *