Prière du jour – lundi 30 mars

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 8, 12-20)

En ce temps-là,
Jésus disait aux pharisiens :
« Moi, je suis la lumière du monde.
Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,
il aura la lumière de la vie. »
Les pharisiens lui dirent alors :
« Tu te rends témoignage à toi-même,
ce n’est donc pas un vrai témoignage. »
Jésus leur répondit :
« Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même,
et pourtant mon témoignage est vrai,
car je sais d’où je suis venu,
et où je vais ;
mais vous, vous ne savez ni d’où je viens,
ni où je vais.
Vous, vous jugez de façon purement humaine.
Moi, je ne juge personne.
Et, s’il m’arrive de juger,
mon jugement est vrai
parce que je ne suis pas seul :
j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé.
Or, il est écrit dans votre Loi
que, s’il y a deux témoins,
c’est un vrai témoignage.
Moi, je suis à moi-même mon propre témoin,
et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi. »
Les pharisiens lui disaient :
« Où est-il, ton père ? »
Jésus répondit :
« Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ;
si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »

Il prononça ces paroles
alors qu’il enseignait dans le Temple,
à la salle du Trésor.
Et personne ne l’arrêta,
parce que son heure n’était pas encore venue.

« Moi, je suis la Lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. »

Il peut arriver qu’en accueillant la volonté de Dieu, surtout quand notre croix est lourde à porter, nous ayons l’impression de marcher dans les ténèbres. Jésus vient nous rassurer. Il s’offre à nous comme présence de Dieu qui nous conduit et nous rassure au cours de notre marche. Il est en personne la nuée lumineuse et protectrice qui conduit le peuple des croyants dans sa marche vers la Terre promise, cette Terre qui n’est autre que le Père lui-même, la Vie éternelle.

Cela peut nous rappeler le Prologue de l’Évangile de Jean : « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. […] En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. »

Les ténèbres, les obstacles, les souffrances, les maladies, la vie confiné depuis quelques semaines, la mort qui rôde autour de nous et qui peut-être nous frappe de plein fouet, rien ne pourra empêcher la lumière de briller. Accueillons donc la lumière qui s’offre à nous aujourd’hui : Jésus en personne.

Prions

Seigneur Jésus, Lumière véritable, vient briller dans nos ténèbres, illumine nos vies, conduis-nous au Père et donne-nous la vie en plénitude promise à ceux qui croient en toi.

Déposez votre intention de prière en commentaire

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *