Prière du jour – mardi 28 avril

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 30-35)

En ce temps-là, la foule dit à Jésus :
« Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ?
Quelle œuvre vas-tu faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »
Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
Ils lui dirent alors :
« Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
Jésus leur répondit :
« Moi, je suis le pain de la vie.
Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Jésus, Parole et Pain de vie nouvelle…

En ce mardi nous faisons mémoire de deux grandes figures saint Louis-Marie de Montfort dont la descendance spirituelle sont notamment les Filles de la Sagesse, les Pères et frères Montfortains, les frères de Saint-Gabriel, et c’est aussi la fête de saint Pierre Chanel, prêtre mariste, premier martyr de l’Océanie…

Ces deux saints nous rappellent que la Parole de Dieu est là pour nous… A nous de la recevoir et d’en vivre. Nous avons dans ce temps qui est nôtre à en vivre.

Dans les Actes des Apôtres, nous entendons Etienne évoquer ceux qui ont été tués parce qu’ils annonçaient d’avance la venue du Juste. Ce juste, Jésus, qu’ils viennent  livrer aux Romains. Paroles qui le condamnent à son tour à la mort. 

Et cela s’exprime dans une réelle précipitation. L’entrainant hors de la ville, ils le lapident. Saul, celui qui deviendra Paul, est témoin de cette violence et il l’approuve… Manière de nous faire remarquer la conversion, le chemin spirituel qui fera de lui un inlassable messager de Jésus, Fils de Dieu.

S’adressant à la foule, Jésus leur rappellent comment leurs pères ont mangé la manne : « le pain venu du ciel », ce pain qui donne la vie au monde.

Prions

Seigneur , Puissions dans notre manière  de vivre être toujours témoin de la Bonne Nouvelle du Ressuscité, et nous recevoir de son Corps.

Déposez votre intention de prière en commentaire

1 Comment
  • Jacqueline Posted 28 avril 2020 9 h 56 min

    « Celui qui vient à moi, n’aura jamais faim  »
    de quoi ai-je faim ? dans cette période de confinement, j’ai plus de temps pour me poser cette question : de quoi ai-je vraiment faim ? qu’est-ce qui me manque ? le jeûne eucharistique de ce mois qu’est-ce que ça me fait ?
    Ne pas pouvoir participer à la messe et « manger le pain eucharistique ? »..me manque-t-il vraiment ?
    A vrai dire , pas tellement …Ce qui me manquerait vraiment, ce serait de ne pas pouvoir vivre des moments de communion, de prière et d’engagement…or cela m’est possible même sans la messe quotidienne . Christ est là, avec nous, qui nous donne sa Vie et nous appelle à construire son Corps, par tellement de manières complémentaires, par exemple l’écoute de sa Parole, plus intense, le souci du frère, l’accueil…
    « Seigneur que cette période nous fortifie dans notre Foi , l’oeuvre de Dieu c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé »

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *