Prière du jour – lundi 25 mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 16, 29-33)

En ce temps-là, les disciples de Jésus lui dirent :
« Voici que tu parles ouvertement et non plus en images.
Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »
Jésus leur répondit :
« Maintenant vous croyez !
Voici que l’heure vient – déjà elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi.
Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix.
Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage !
Moi, je suis vainqueur du monde. »

La foi qui sauve ?

            « Qu’on croie en Dieu qu’on y croie pas, on ira » : il s’agit du paradis, et ce sont les paroles d’un auteur mort hier, écrites pour un chanteur légèrement provocateur…

            Dans l’évangile de ce jour, les disciples de Jésus disent qu’enfin ils croient. Mais Jésus n’est pas dupe : « vous me laisserez seul. » Et pourtant il leur promet la paix et les invite au courage et à la confiance.

            Qui peut dire définitivement qu’il croit, mais aussi qui peut affirmer avec certitude qu’il ne croit pas ? Seront-ils peu nombreux, les élus, comme le pensait Saint Augustin, ou tous seront-ils élus, comme le proclament Dabadie et Polnareff, mais aussi quelques théologiens plus antiques et mieux reconnus ?

            Ce n’est pas à nous de trancher ce débat, sans doute. Mais il y a bien cette affirmation du Christ, qui sonne comme une promesse, renforcée par le témoignage que nous avons reçu de sa résurrection : « Moi, je suis vainqueur du monde. » Vainqueur aussi de la mort, et de la solitude, et de la dispersion qui fait vaciller la foi… Et cette promesse dès aujourd’hui est offerte pour nous apaiser : « Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. »

            Que la promesse de Jésus nous délivre de toute inquiétude : son salut précède même notre foi !

Prions

Seigneur, fais grandir en nous la foi, une foi moins fondée sur un savoir que sur notre accueil confiant de ta promesse de vie.

Déposez votre intention de prière en commentaire

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *