Prière du jour – lundi 18 mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 15, 26 – 16, 4a)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.
Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés.
On vous exclura des assemblées.
Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu.
Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.
Eh bien, voici pourquoi je vous dis cela : quand l’heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l’avais dit. »

L’Esprit de vérité

            « Qu’est-ce que la vérité ? » On connaît cette question de Pilate à Jésus, et l’on voit bien qu’il ne la pose pas sérieusement, puisqu’il sort immédiatement sans attendre de réponse. Est-ce donc l’expression d’un mépris, d’une indifférence, d’une provocation, d’un nihilisme ? Peu importe. Posée pour de mauvaises raisons, la question mérite d’être prise au sérieux.

            Car il est perpétuellement question de la vérité dans l’Ecriture, et avec une insistance particulière dans les textes attribués à Saint Jean.

            Dans ce temps pascal, nous avons plusieurs fois entendu Jésus dire qu’il est la vérité, en même temps que le chemin et la vie. Aujourd’hui il nous annonce l’Esprit de vérité, cet Esprit dont la première lettre de Jean nous dira qu’il « est la vérité » (1 Jn 5, 6).

            Comment accueillir et comprendre toutes ces paroles ? Souvent, nous disons ou entendons dire que pour les chrétiens la vérité n’est pas un discours, mais une personne, Jésus le Christ. La remarque est juste, mais reconnaissons qu’elle reste un peu étrange, voire choquante pour tous ceux qui ne sont pas déjà familiers, justement, du « discours » chrétien ! La vérité est une personne : qu’est-ce que ça veut dire ?

            Elargissons un peu nos lectures et nos citations : la fausse question de Pilate sur la vérité suit la parole de Jésus qui dit être venu dans le monde pour « rendre témoignage à la vérité » (Jn 18, 37). La phrase complète de la Lettre de Jean dit : « Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité ». Enfin aujourd’hui : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. »

            Comment le Fils et l’Esprit sont-ils la vérité ? En rendant témoignage. Et le contenu de ce témoignage, c’est l’annonce du salut et de la vie éternelle offerts par Dieu dans le don du Fils et de l’Esprit.

            La vérité est dans le témoignage, et donc pas dans une sentence abstraite, mais dans l’engagement personnel pour l’annonce au monde de la vie offerte par Dieu.

            Alors Jésus peut révéler aux disciples comment eux-mêmes seront entraînés par L’Esprit dans la vérité : « Et vous aussi, vous allez rendre témoignage… ».

Prions

Seigneur Jésus, que l’Esprit promis nous conduise, selon tes propres paroles, « dans la vérité tout entière »  en faisant de nous d’authentiques témoins de l’amour du Père.

Déposez votre intention de prière en commentaire

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *