Prière du jour – jeudi 14 mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 15, 9-17)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

Depuis le début de la semaine, Jésus nous a invités à demeurer dans son amour comme le sarment attaché à la vigne. Il nous disait hier : « hors de moi, vous ne pouvez rien faire ». Aujourd’hui, cette parole de Jésus résonne en moi : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Comment comprendre ce Comme qui unit les deux propositions indépendantes ? S’agit-il d’un adverbe de comparaison, comme si l’on était capable d’aimer avec la même qualité d’amour que celui de Jésus ? Et s’il s’agissait d’un indicatif de la source ? Le Seigneur ne nous invite-t-il pas à puiser à la source infinie de son amour et à déverser ce trop-plein d’amour autour de nous ?

Pendant plus de deux mois de confinement, nous n’avons pas vu nos amis, nos collègues, nos proches, encore moins ceux qui nous détestent ou que nous aimons très peu. En cette semaine de début de déconfinement, quelle qualité mettons-nous dans nos rencontres, dans nos relations : amicales, fraternelles, conjugales, professionnelles ?  Jésus nous commande de nous aimer de l’amour qui vient de lui, d’accueillir toute personne que Dieu met sur notre chemin avec un amour renouvelé.

Prions

Seigneur Jésus, tu as choisi des hommes quelconques pour en faire des Apôtres à l’âme de feu qui ont pu mettre en œuvre l’embrasement de l’humanité. Aujourd’hui, fais de nous des missionnaires de ton Évangile, des missionnaires de ta miséricorde, des missionnaires de ton amour. Amen.

Déposez votre intention de prière en commentaire

1 Comment
  • HIRIART Inès et Jean François Posted 14 mai 2020 1 h 29 min

    Seigneur, en cette période de pandémie mondiale, nous te prions pour tous les soignants qui à travers le monde ont donné leur vie pour venir au secours des malades touchés par le virus. Nous te rendons grâce pour la leçon d’humanité qu’ils nous donnent et qui est signe de ta présence parmi nous.

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *