Prière du jour de Pâques – dimanche 12 avril

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 24, 13-35)

Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine), deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.

Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
Jésus leur dit :
« De quoi discutez-vous en marchant ? »
Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :
« Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. »
Il leur dit :
« Quels événements ? »
Ils lui répondirent :
« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple : comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.
Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur.
Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau, elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant.
Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
Il leur dit alors :
« Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit !
Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait.

Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin.
Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
« Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. »
Il entra donc pour rester avec eux.

Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.
Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.
Ils se dirent l’un à l’autre :
« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »
À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent :
« Le Seigneur est réellement ressuscité :
il est apparu à Simon-Pierre. »
À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

Le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain

            Les récits d’apparitions du Christ ressuscité sont nombreux, et divers. Lequel aujourd’hui nous rejoint le mieux dans cette situation si particulière d’épidémie et de confinement ? J’ai choisi les pèlerins d’Emmaüs, texte proposé pour la messe du soir de Pâques.

            Pourquoi cheminent-ils vers Emmaüs ? Peut-être bien qu’ils rentrent chez eux, après la parenthèse Jésus, comme les pécheurs du lac de Tibériade qu’on retrouvera rentrés chez eux, ayant repris leur métier, à la fin de l’Evangile de Jean… Une parenthèse douloureuse, parce qu’elle s’est mal finie. Les espoirs qu’on avait mis en ce Jésus ont été déçus. Il n’était pas le Messie qu’on attendait, et il a été mis à mort.

            Et leur cœur est lent, tellement lent ! Les femmes ont témoigné, et ça n’a pas suffi, quelques compagnons ont témoigné, et ça n’a pas suffi, Jésus marche avec eux, leur explique toute l’Ecriture (l’homélie doit être un peu longue…), et ça ne suffit pas : ils sont « empêchés de le reconnaître ».

            Pourtant, sans qu’ils le sachent encore, leur coeur brûle déjà, et ils s’efforcent de le retenir, cet homme qui fait mine d’aller plus loin et de les laisser reprendre leur quotidien. Alors la fraction du pain va tout bouleverser ! Non, il n’y a pas de parenthèse qui se referme, tout s’ouvre au moment du pain ouvert et partagé : les yeux comme les Ecritures ; et la lenteur se fait urgence, l’aveuglement devient reconnaissance, et c’est demi-tour (à skis, ce serait conversion) vers Jérusalem pour partager la nouvelle qui guérit du doute et de l’inquiétude : « Le Seigneur est réellement ressuscité ».

            Je nous crois sur le chemin d’Emmaüs… L’annonce de la Résurrection, nous la recevons à un moment où il ne nous est pas encore possible ou permis de sortir du deuil. Peut-être sommes-nous dans ce temps de tristesse et d’incompréhension, à devoir scruter dans les Ecritures et dans notre foi pour y trouver du sens à ce qui nous arrive… Et commencer à y trouver la conviction qu’il ne s’agira pas de refermer une parenthèse et de tout reprendre comme avant !

            La mort de Jésus a été une épreuve d’une violence inouïe pour ceux qui avaient mis leur foi en lui. Il sont en chemin à la recherche d’un sens… Tant qu’ils ne le trouvent pas, ils retournent vers la normale, où la mort toujours a le dernier mot.

            Je pense à tous ceux qui, dans l’épreuve d’aujourd’hui, prônent le retour le plus rapide possible à la normale, c’est-à-dire à cette course frénétique de la croissance vers la désormais très prochaine catastrophe environnementale et humaine !

            Aucun rapport avec Pâques ? En êtes-vous sûrs ? Il s’agit de croire à la victoire possible de la vie sur la mort.

            Que le Seigneur ressuscité marche avec nous et que viennent les temps de la fraction du pain, de la reconnaissance et de la conversion, pas seulement dans nos églises, pas seulement dans nos maisons !

Prions

Aujourd’hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes (et des femmes) nouveaux pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie.

Chantons avec la chorale et réjouissons-nous avec toute la paroisse !

Vidéo réalisée par Sophie Fromager. Merci à tous pour vos photos !

Déposez votre intention de prière en commentaire

14 Comment(s)
  • Marc Posted 12 avril 2020 8 h 33 min

    Grâce te soit rendue, Seigneur ressuscité, pour la foi, la fraternité… et la beauté des cathos de Montrouge !

  • Françoise C Posted 12 avril 2020 9 h 27 min

    Christ est ressuscité ! Oui vraiment, il est ressuscité !
    Que la lumière et la joie de Pâques irriguent notre monde.

  • Micaela Posted 12 avril 2020 9 h 36 min

    Merci pour cette belle réalisation qui nous rends proches les uns des autres; Christ est vraiment ressuscité et Il est chez nous comme il est aux balcos, dans les EPHAD, dans les hopiaux, dans la rue. Regardons et nous le verrons

  • Nicole Lallemand Posted 12 avril 2020 10 h 05 min

    Alleluia ! Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !…

    Seigneur , je te rends grâce pour la vie de notre communauté , si vivante et unie au-delà des difficultés…

  • Les mistraux Posted 12 avril 2020 10 h 57 min

    Le christ est ressuscité, nous sommes de tout cœur avec vous tous (notre photo semble avoir disparu au montage) et nous sommes heureux d’avoir vu tous ces visages.
    Alléluia

    • Sophie Fromager Posted 12 avril 2020 13 h 57 min

      Agnès, je suis confuse mais n’ai pas eu votre photo… Si tu souhaites me l’envoyer, je l’intégrerai à ce montage auquel vous manquez et je t’enverrai un lien pour télécharger la vidéo mise à jour. Sophie

      • Pierre THIBAULT Posted 13 avril 2020 9 h 36 min

        Le mistral absent de cette vidéo…ils seront j’en suis certain en première place pour la Pentecôte…même si j’espère que ça sera surtout la belle voix de chantre d’Agnes que l’on entendra dans l’église. En union de prière avec la communauté pour tous les malades, personnes isolées et les soignants.
        Que la joie de la résurrection vienne à tous.

  • Les Vaysse Posted 12 avril 2020 14 h 40 min

    Merci à tous ! La vitalité de notre communauté est un témoignage vivant de la Résurrection du Christ ! ALLÉLUIA 😇
    Soyez tous bénis et tout spécialement nos chers prêtres et tous ceux qui ont oeuvré pour nous permettre de vivre cette Semaine Sainte de façon différente et très émouvante et surtout qui nous a rassemblé malgré tout !! Bienvenue à Augustin et Salomé dont nous avons aperçu les frimousses ! Amitiés. Sophie et Frédéric

  • Geneviève et Jérôme BERGER Posted 12 avril 2020 15 h 34 min

    Tout d’abord un grand Merci pour cette idée et sa réalisation ! C’est un vrai Bonheur de voir tous ces visages illuminés de la Joie Pascale. Félicitations à la Chorale dont les voix et l’enthousiasme nous transportent d’allégresse et d’émotion ! Bienvenue à toi Augustin, nous avons hâte de faire ta connaissance. Amitiés à tous. Geneviève, Jérôme, Domitille, Louis, Quitterie et Camille

  • Muriel Cocando Posted 12 avril 2020 15 h 43 min

    Merci Seigneur pour cette belle communauté de Montrouge !

  • Monique PSA Posted 12 avril 2020 15 h 53 min

    Christ est vraiment ressuscité
    Christ notre compagnon de route nous ouvre le chemin
    Chemin de vie, de fraternité, de solidarité
    Père je te rends grâce pour ce jour que Tu nous donnes, pour tous ces frères et Sœurs que Tu mets sur ma route et qui sont reflets de ta présence si je sais les voir
    Belle fête de Pâques

  • Les Algrin Posted 12 avril 2020 18 h 12 min

    Joyeuses Pâques à vous tous, chère communauté paroissiale de Montrouge ! Quel bonheur, quelle joie de partager ainsi la résurrection du Christ ! Voir tous ces visages, ces sourires, ces messages au son de belles voix de la chorale, quelle émotion ! Merci, merci et bravo à Alphonse et les choristes de nous avoir accompagnés tous les jours de la semaine ! Merci pour ces montages si bien réalisés ! Merci du fond du cœur chers prêtres pour vos prières et vos lettres. Cette année est tellement particulière et nous pouvons en famille dire aussi qu’elle a certainement renforcé notre prière familiale et communautaire.
    Merci aussi pour les informations. Nous sommes profondément en union de prières avec les familles endeuillées.
    A très bientôt pour de vrai !:)
    Isabelle, Hervé, Céline et Inès

  • marie-Odile Soulé de Lafont Posted 14 avril 2020 17 h 06 min

    Magnifique ! Merci pour ces instants de bonheur !
    Marie-Odile de Saint Luc

  • Chantal & Jacques Petit Posted 16 avril 2020 11 h 55 min

    Bravo à tous et toutes!
    Vous êtes magnifiques, et la joie de Pâques rayonne jusqu’à nous, grâce à vous tous.
    Désolés d’avoir manqué ce RV, mais par le coeur et grâce aux choeurs: Alleluia! Christ est Vivant!
    Chantal & Jacques Petit

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *